Vu le nombre important d'enfants atteints de troubles dys, le collège a engagé une réflexion autour de ce problème et placé l'accueil de ces élèves au cœur de son projet d'établissement  : repérage, accompagnement et réponses adaptées en fonction des besoins particuliers de chaque élève.

                                                                                                                                                               

- Accompagnement par une équipe pluridisciplinaire "référente" au sein de l'établissement (enseignante et AVS), pour écouter, aider et soutenir l'élève et sa famille dans SON parcours ;

- Ateliers de soutien, de remédiation et de méthodologie pour chaque niveau.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) donne la définition suivante, la dyslexie est un trouble spécifique de la lecture. Il s’agit également d’un trouble persistant de l’acquisition du langage écrit caractérisé par de grandes difficultés dans l’acquisition et dans l’automatisation des mécanismes nécessaires à la maîtrise de l’écrit (lecture, écriture, orthographe…).

La définition du handicap est, également, écrite selon la classification internationale de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Constitue un handicap "toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant".

La dyslexie est reconnue comme un trouble des apprentissages, et au regard de la loi, elle entre dans le champ des troubles cognitifs.

 

A ce titre, la loi du 11 février 2005 crée un lieu unique destiné à faciliter les démarches des personnes handicapées : la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Celle-ci offre, dans chaque département, un accès unifié aux droits et prestations prévus pour les personnes handicapées.

 

C'est en s'adressant à la MDPH que l'élève dyslexique pourra bénéficier, par reconnaissance de son handicap, d'aménagements scolaires (Auxiliaire de Vie scolaire) et d'examens (tiers temps, ordinateur, secrétaire).

Il est essentiel d'effectuer les démarches auprès de la MDPH au plus tôt dans l'année scolaire, afin que l'élève puisse bénéficier d'un apprentissage des différentes aides mis à sa disposition lors de l'examen.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now